Téléphone cassé et assurance habitation : est-ce que ça marche ?

Assurance habitation et téléphone cassé

Vous êtes tranquillement chez vous, quand soudain vous marchez sur votre téléphone, et vous le cassez... Pas de chance ? Hélas, cela peut arriver.

Vous vous demandez donc si l'assurance habitation peut rembourser un téléphone portable cassé ?

Dans ce guide, nous vous expliquons dans quels cas votre assurance habitation peut couvrir votre téléphone cassé. Vous verrez que cela dépend des cas.

Quand mon assurance habitation prend-elle en charge un téléphone cassé ?

Si vous n'avez pas souscrit d'assurance mobile dédiée et que vous vous venez de casser votre téléphone chez vous, rassurez-vous : en effet, il est possible que votre assurance multirisques habitation couvre votre téléphone cassé, en cas d'incendie ou de dégât des eaux par exemple.

Toutefois, pour que votre assurance habitation vous rembourse un téléphone cassé, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Naturellement, le téléphone doit avoir été cassé dans l'enceinte de votre logement assuré
  • La cause de la casse du téléphone doit être d'origine accidentelle
  • Le téléphone doit avoir été cassé par l'une des personnes assurées sur le contrat d'assurance habitation
  • Il faut que dans votre contrat d'assurance habitation, la mention "objets connectés mobiles" ou "objets sensibles" apparaisse dans la liste des objets assurés.

Nous vous conseillons donc de bien lire votre contrat d'assurance habitation pour savoir si votre téléphone cassé entre bien dans les objets couverts. Toutefois, si vous avez un téléphone de valeur, le mieux pour le protéger est encore de souscrire une assurance mobile dédié, comme par exemple celle de Yami qui couvre la casse et le vol :

Comment faire marcher mon assurance habitation pour un téléphone cassé ?

Si vous répondez à toutes les conditions listées plus haut, alors vous pouvez être éligible à un remboursement (partiel ou total) de votre téléphone cassé par votre assurance habitation. Pour cela, vous devez déclarer un sinistre de manière classique, en suivant ces trois étapes :

  • Déclarez votre sinistre auprès de votre assurance habitation, en mentionnant la casse de votre téléphone portable (de même que celle d'autres objets le cas échéant)
  • Décrivez les circonstances de la casse de votre téléphone de la manière la plus précise possible
  • Transmettez à votre assurance habitation tout document pouvant appuyer votre demande : photos du téléphone cassé, facture d'achat, etc.

Sur la base de votre dossier, votre assurance habitation décidera ou non de vous indemniser pour votre téléphone cassé.

Si vous cherchez des informations sur l'assurance mobile en France, alors consultez notre guide dédié.

Quelles limites à la prise en charge d'un téléphone cassé par l'assurance habitation ?

Même si dans de nombreux cas un téléphone cassé peut être couvert par l'assurance habitation, ne pensez pas pour autant que vous serez systématiquement remboursé à 100% si votre réclamation est acceptée.

En effet, il existe plusieurs limites au remboursement d'un téléphone portable cassé par l'assurance habitation :

  • Comme dit plus haut, il faut que la mention "objets connectés mobiles" ou "objets sensibles" apparaisse dans la liste des objets assurés, dans votre contrat d'assurance habitation
  • Si la prise en charge des dégâts de votre téléphone cassé est confirmée par votre assurance habitation, une décote sur son prix à neuf est susceptible d'être appliquée selon son ancienneté
  • Les contrats d'assurance habitation comprennent souvent des plafonds de prise en charge. Ainsi, si un incendie a détruit votre appartement, que votre plafond d'indemnisation est de 20 000 € et que la valeur totale des dégâts est supérieure à cette somme, vous ne serez remboursés que dans la mesure de ce plafond.

Attention également : lors de votre demande d'indemnisation de votre téléphone cassé à votre assurance habitation, il vous sera demandé une facture d'achat. Gardez-la donc bien précieusement.

Quelle autre solution que l'assurance habitation pour mon téléphone cassé ?

Dans certains cas, il se peut qu'une autre assurance que votre propre assurance habitation puisse être sollicité pour un téléphone portable cassé. Il s'agit notamment :

  • Si c'est une tierce personne qui a cassé le téléphone, de l'assurance responsabilité civile de cette personne
  • Si votre téléphone a été endommagé dans l'habitacle de votre voiture, la garantie "effets et objets personnels" de votre assurance auto, si vous avez souscrit à cette dernière.

Si vous ne voulez pas dépendre de votre assurance habitation et de ses spécificités contre un risque de casse qui pourrait affecter votre téléphone, nous vous recommandons vivement de souscrire un plan d'assurance mobile dédié qui puisse inclure la casse de votre téléphone.

En l'occurrence, pour quelques euros par mois, l'assurance mobile de Yami peut couvrir votre téléphone contre la casse :

Recevez prochainement un devis d'assurance mobile Yami en vous pré-inscrivant

Ecran ou vitre de téléphone cassé et assurance habitation : quelle prise en charge ?

La prise en charge d'un écran ou vitre de téléphone cassé par l'assurance habitation n'est pas forcément évidente. En effet, lors d'un incendie ou d'un dégât des eaux, il est facile de justifier de la casse de son téléphone auprès de l'assureur habitation.

En revanche, faire passer la casse d'un écran ou d'une vitre de téléphone dans les garanties de votre assurance habitation peut être plus difficile. En effet, prouver que l'écran ou la vitre de téléphone a été cassé de manière non-intentionnelle ne va pas de soi. Or votre assurance habitation aura besoin de preuves pour vous indemniser.

Ainsi, si vous souhaitez assurer votre écran ou vitre de téléphone, nous ne pouvons que vous recommander de souscrire une assurance mobile dédiée incluant la garantie casse.

Si vous souhaitez connaître les différentes garanties de l'assurance mobile, nous avons un guide sur le sujet. Lisez-le !